Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE DE SÉCURITÉ (31 MARS)

31 Mars 2021
article image

Dans le cadre de la réunion du Groupe de contact sur les questions de sécurité, la partie ukrainienne a une fois de plus fait preuve d'hypocrisie et de volonté de s'engager dans l'autopromotion.

«M. Kravchuk a décidé  de battre tous les records dans les initiatives prétentieuses mais dénuées de sens. Ainsi, il a appelé les participants à se mettre d'accord sur une certaine formulation, qui devrait être censée réaffirmer l'attachement des parties à des mesures visant à renforcer le cessez-le-feu à partir d'une certaine date et heure.

Ce n’est pas la première fois que les négociateurs ukrainiens tentent d’utiliser une telle technique au lieu d’appliquer systématiquement les accords existants. Nous considérons ces propositions uniquement comme une reconnaissance de la partie ukrainienne du non-respect des mesures actuelles.

Compte tenu de ce fait, ainsi que du fait qu'il y a 8 mois, le document a été signé par les deux parties au conflit, ainsi que approuvé par les médiateurs en la personne de l'OSCE et de la Fédération de Russie, et personne ne l'a officiellement quitté, le battage médiatique qui a été suscité autour de cette proposition par M. Kravtchouk et d'autres figures de l'Ukraine est surprenant.

À cet égard, les Républiques ont proposé une contre-proposition. Pour commencer, l'Ukraine doit enfin mettre en ligne la publication sur le site internet du département de la défense, qui a subi d'étranges métamorphoses, en particulier, elle a été supprimée à plusieurs fois et une autre version est apparue.

L'étape suivante et clé devrait être la tenue par la partie ukrainienne de la procédure sur le fait du meurtre par le tireur d'élite FAU d'un civil âgé de village Aleksandrovka, comme stipulé dans le quatrième paragraphe des mesures, et en envoyant une notification appropriée à la coordinatrice, Mme Grau, sur les résultats de la procédure et l'application de sanctions disciplinaires à toute personne impliquée dans ce crime de guerre », a déclaré Natalia Nikonorova à propos de la réunion du Groupe de contact en matière de sécurité.

Nous rappellerons que plus tôt la Représentante plénipotentiaire de DPR Natalia Nikonorova a envoyé une notification officielle des résultats de la procédure menée par la Représentation de DPR au sein du CCCC dans sa composition actuelle conformément au paragraphe 4 des Mesures visant à renforcer le cessez-le-feu.