Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE HUMANITAIRE (10 juin)

10 Juin 2020
article image

En ce qui concerne le bloc humanitaire, les participants du Groupe de contact se sont concentrés aujourd'hui sur deux questions urgentes: l'achèvement de la procédure d'échange et le travail des points de controle dans le but de créer un couloir humanitaire pour les résidents du Donbass qui sont restes en transit.
Dans le cadre de la discussion sur l'achèvement rapide du nettoyage procédural des personnes libérées plus tôt au cours du processus d'échange, le Plénipotentiaire a rappelé que M. Kouchma avait signé une obligation correspondante d'accomplir toutes les actions procédurales nécessaires afin que les personnes ne soient plus atteintes à leurs droits après avoir été libérées et renvoyées chez elles, afin notre territoire.
«À ce jour, sur 45 précédemment publiés, un seul a réussi toutes les instances et a été autorisé par la procédure. Nous ne nous lasserons pas d'insister sur une solution rapide à cette situation critique. En ce qui concerne la disposition relative à l'échange de «tous pour tous», les Républiques ont fourni une liste des personnes dont le sort a été confirmé, tandis que la partie ukrainienne n'a pas encore fourni d'informations sur qui que ce soit », a expliqué Natalia Nikonorova à propos de la situation des négociations dans la partie humanitaire.
Une situation inhabituelle s'est passee lors de l'examen des questions relatives au travail des point de controle à des fins humanitaires.
«Malheureusement, la partie ukrainienne a ignoré lors de la dernière réunion la discussion et la coordination avec nous du règlement humanitaire des points de controle, et aujourd'hui elle a provoqué - repris unilatéralement et partiellement le travail de ses deux postes. De telles actions ont eu des conséquences inhumaines pour les civils qui ont été contraints de rester longtemps sous le soleil brûlant. Les Républiques ont insisté sur la nécessité de synchroniser le processus d'admission, tandis que le droit d'entrer sur le territoire de la République serait précisément les personnes nécessiteuses dont les listes sont connues d’avance et dans le respect de toutes les exigences sanitaires et épidémiologiques nécessaires. 
Un autre point important concerne les horaires de travail de ces couloirs humanitaires, qui devraient tenir compte des températures élevées et être confortables pour les personnes traversant la frontière. Outre les travaux de ces corridors, le point de controle devrait continuer à être fermé jusqu'à ce que la situation sanitaire et épidémiologique en Ukraine soit stabilisée. Ces mesures sont dictées par la situation instable de la propagation de l'infection de coronavirus, en particulier en Ukraine. Le monde entier abolit lentement les mesures restrictives - nous pensons que nous devons être guidés par cette logique. Cependant, au moment même où les parties devaient passer aux détails et synchroniser leurs actions sur la question des travaux des points de controle à des fins humanitaires, des représentants de la délégation ukrainienne ont quitté la connexion pour des raisons techniques.
Plus d'une heure plus tard, le coordinateur, l'ambassadeur Grau, a été contraint de suspendre la réunion et de reporter la discussion de ce sujet à lundi. Lundi également, le Groupe de contact entendra les résultats des travaux du groupe sur les questions économiques », a déclaré Natalia Nikonorova.