Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE HUMANITAIRE (15 JUIN)

15 Juin 2020
article image

La réunion d’aujourd’hui du Groupe de contact sur les questions humanitaires sous forme de vidéoconférence a commencé par l’appel des Républiques à se mettre d’accord de toute urgence sur la procédure de travail des points de controle.

«Malgré  l’importance et l'urgence de la question de l'ouverture d'un couloir humanitaire à travers la ligne de contact dans le but de laisser entrer les citoyens urgents, Kiev n'a pas fourni de réponse unique à une question que nous avons posée ou à notre proposition. Il y a déjà un mois et demi, les Républiques ont préparé des listes de personnes qui ont de raisons urgentes de franchir la ligne de contact. De plus, le 9 juin, nous avons de nouveau envoyé ces listes avec une description détaillée de nos propositions sur la procédure d'organisation d'un transfert humanitaire.

Cependant, non seulement la partie ukrainienne n'a pas répondu à nos propositions, mais elle n'a pas non plus fourni sa propre position intelligible. La seule chose que les représentants de l'Ukraine ont pu exprimer a été de proposer une réunion extraordinaire du groupe humanitaire, en citant la nature pratique des questions discutées. Mais la base d'une telle réunion extraordinaire sous la forme de propositions concrètes n'a pas été fournie par Kiev, et on ne sait pas si cela se produira du tout », a noté le Plénipotentiaire de DPR.

Dans le même temps, Natalia Nikonorova a souligné que lors de la discussion de la procédure de franchissement des frontières, il était nécessaire de prendre en compte tous les aspects humanitaires, y compris ceux liés à la prévention de la propagation de l'infection à coronavirus dans la République.

«Néanmoins, les représentants de l'Ukraine ne se soucient pas de ces aspects - avec leur décision unilatérale d'ouvrir les frontières, ils ont montré qu'ils étaient indifférents à la vie et à la santé de nos résidents, ainsi qu'à la situation épidémiologique, qui pourrait s'aggraver considérablement du fait du passage incontrôlé par la ligne de contact des citoyens ukrainiens où, comme vous le savez, la situation avec le coronavirus est plutôt défavorable », a ajouté Natalia Nikonorova.

Ainsi, Kiev a de nouveau interrompu le débat sur l'organisation de la mise en œuvre des couloirs humanitaires à travers les points de controle. Des centaines de personnes qui se trouvent dans une situation difficile et ne peuvent pas rentrer chez elles sont obligées de souffrir en raison de l'approche complètement destructrice de la partie ukrainienne, qui préfère prendre des mesures unilatérales de nature provocatrice au lieu d'engager des négociations authentiques, transparentes et substantielles sur des questions humanitaires extrêmement importantes.