Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE HUMANITAIRE (31 MARS)

31 Mars 2021
article image

Malheureusement, la discussion sur les questions humanitaires dans le cadre du cycle de négociations  n'a pas abouti à des résultats positifs.

«De séance en séance, nous posons à la partie ukrainienne les mêmes questions, des réponses auxquelles Kiev n'a pas pris la peine de donner jusqu'à présent. Nous demandons systématiquement, premièrement, quand sera achevé le "nettoyage" procédural de ces 50 personnes qui ont été libérées pendant le processus d'échange, mais qui font toujours l'objet de poursuites pénales en Ukraine. Nous savons que depuis un mois maintenant, des documents sur la mise en œuvre de ce «nettoyage» sont sur la table du président ukrainien. Autrement dit, une seule signature sépare des progrès réels dans cette direction, tous les travaux préparatoires sont déjà achevés. Et cela illustre parfaitement qui s'oppose exactement à l'exemption de poursuites pénales de ces citoyens et ne cherche pas à remplir les obligations de l'Ukraine.

Et, deuxièmement, lorsque les autorités ukrainiennes commencent à faire passer des fournitures humanitaires par le point de contrôle de Yelenovka-Novotroitskoye, ou du moins quand elles nous expliquent pourquoi Kiev considère qu'il est sûr de faire passer les gens par ce point de contrôle, et les marchandises dangereuses.

Néanmoins, de temps en temps, ces questions sont ouvertement ignorées par les négociateurs ukrainiens sans aucune explication », a déclaré Natalia Nikonorova.