Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

Kiev démontre une fois de plus son manque de volonté pour résoudre le conflit - Natalya Nikonorova

25 Mars 2020
article image

La déclaration du représentant de l'Ukraine du groupe politique concernant l'impossibilité alléguée de conclure et de rédiger des accords dans le cadre du Groupe de contact, du fait que sa réunion se tiendra par vidéoconférence, ne résiste à aucune critique.
En fait, M. Reznikov a une fois de plus confirmé que Kiev n'est absolument pas intéressée par un règlement pacifique - la partie ukrainienne est beaucoup plus importante et évidemment plus rentable de rechercher mille et une raisons d'abandonner ses obligations en vertu des accords de Minsk, au lieu de se concentrer sur la recherche d'opportunités de retour paix dans le Donbass.
En plus, il convient de rappeler, qu’à cause de M. Aleksey Reznikov et de son mauvais état de santé une vidéoconférence du groupe sur les questions politiques n’a pas eu lieu hier. En meme temps, M.Reznikov il était tout à fait capable de communiquer avec les journalistes et de remplir l’espace médiatique par ses déclarations destructrices.
Nous attirons l’attention encore une fois, que pour resoudre les conflits plus aigus et plus difficiles la chose la plus importante est la présence des deux cotès de volonté et de désir pour régler toutes les contradictions produites. De la pratique mondiale il est connu beaucoup des exemples differents comment et sous quel format on peut accepter et signer des accords meme si les parties ne peuvent pas se renconter personnelement, en plus pendant la numérisation de la diplomatie. 
Par consequent,  nous exhortons Kiev à ne pas percevoir la situation épidémiologique défavorable dans le monde comme une tentative pour ne pas s’acquitter de ses obligations et commencer, enfin, réaliser les accords conclus à Minsk.