Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

Commentaire de Natalia Nikonorova concernant les déclarations de Leonid Kravtchouk sur l'inefficacité du processus de Minsk

09 Décembre 2020
article image

Les déclarations du chef de la délégation ukrainienne sur le site de Minsk contiennent à nouveau des thèses qui contredisent non seulement le Paquet de mesures, mais aussi entre elles.

Par exemple, M. Kravtchouk dit que les négociations au format de Minsk ne peuvent résoudre que des problèmes tactiques ponctuels, mais le problème mondial - la «guerre» - reste non résolu. A cela, nous avons une contre-question: quand les autorités ukrainiennes se rendront-elles compte que la confrontation dans le Donbass n'est pas seulement apparue et a une bonne raison, pour le règlement de laquelle le processus de négociation de Minsk existe?

Nous l'avons exprimé à plusieurs fois, y compris lors d'une récente réunion au Conseil de Sécurité des Nations Unies, mais nous sommes prêts à le répéter, en particulier pour Leonid Makarovich. La cause sous-jacente du conflit dans le Donbass est la résistance agressive de Kiev contre l'écoute et la prise en compte des opinions des habitants du Donbass. C'est pourquoi nous sommes allés à des rassemblements et des marches en 2014, c'est pourquoi un référendum a été organisé, qui a enregistré le désir du Donbass de vivre indépendamment de Kiev. Et au cours de tous les crimes et actions inhumaines ultérieurs de l'Ukraine, ce désir n'a fait que se renforcer.

Ainsi, lorsque Kiev se plaint de l'inefficacité des négociations de paix et ne fait en même temps rien pour faire apparaître cette efficacité, nous percevons ces déclarations uniquement comme de l'hypocrisie et de la démagogie. Le processus de Minsk est en stagnation uniquement à cause de la faute de la partie ukrainienne, que nous persuadons depuis 5 mois au moins de confirmer son adhésion aux accords de Minsk au niveau des plus hautes autorités. Souvenons-nous également qu'aujourd'hui, le 9 décembre 2020, c'est le jour même où le président ukrainien a promis de parvenir à la paix dans le Donbass. Mais les choses sont toujours là, principalement parce que les autorités ukrainiennes aiment beaucoup mettre la charrue devant les bœufs et réfléchir à certains points, les problèmes locaux au lieu de commencer à éliminer la contradiction fondamentale - le manque de réelle volonté à Kiev d'entendre et d'écouter les habitants du Donbass.