Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

COMMENTAIRE DE NATALIA NIKONOROVA CONCERNANT LES DÉCLARATIONS DE SPEAKER DE VERKHOVNA RADA

11 Décembre 2020
article image

Des déclarations continuent de sonner de Kiev, qui confirment directement toutes nos suppositions sur le chaos, la confusion et l'incohérence des actions qui dirigent le spectacle dans l'État ukrainien.

Ainsi, le speaker de la Verkhovna Rada a évoqué le fait qu'aucun appel avec des initiatives législatives concernant la mise en œuvre du bloc politique des accords de Minsk n'a été adressé au parlement ukrainien. De telles déclarations semblent extrêmement absurdes, étant donné qu'au début de cette année, le président ukrainien a nommé les chefs de trois comités de la Verkhovna Rada à la délégation ukrainienne sur la plate-forme de Minsk. Ces nominations ont été accompagnées d'un battage médiatique à grande échelle: supposément, maintenant le lien avec la Rada sera direct, et les négociateurs ukrainiens n'auront pas la moindre difficulté à coopérer avec le parlement pour un règlement politique.

Mais dans la pratique, il s'est avéré que les autorités ukrainiennes continuent à jouer au ping-pong: lors des réunions du Groupe de contact, les représentants de Kiev nous disent qu'ils n'ont pas le pouvoir de s'adresser à la Rada avec des initiatives visant à modifier ou adopter les actes juridiques réglementaires nécessaires à la mise en œuvre du Paquet de mesures. Et les représentants de la Rada, à leur tour, disent que personne ne les a contactés à ce sujet.

Dans une situation où les responsables ukrainiens ne peuvent pas décider qui est responsable de l'initiative législative et sont donc inactifs en la matière, la Verkhovna Rada pourrait commencer à examiner les projets d'actes juridiques normatifs déjà existants - ceux qui ont été envoyés à Kiev par les Républiques. Cependant, comme il ressort des déclarations du speaker de la Rada, le parlement ukrainien n'a même pas reçu de tels projets, sans parler des travaux sur ces derniers. En outre, les autorités ukrainiennes ne nous ont pas encore fourni de réponses et de commentaires sur notre version de la carte de route, qui, si elle était adoptée au niveau de la Verkhovna Rada, pourrait clairement délimiter les pouvoirs de mise en œuvre des éléments des accords de Minsk entre toutes les branches du gouvernement en Ukraine et au maximum. de définir en détail toutes les modalités, conditions et détails de la mise en œuvre de chaque élément du Paquet de mesures.

Kiev, de toute évidence, ne cherche pas à apporter du caractère constructif et de la certitude dans la mise en œuvre des accords de Minsk, préférant rechercher de nouvelles façons de retarder et de compliquer le processus de règlement.