Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

NATALIA NIKONOROVA A PARTICIPÉ À UN BRIEFING CONCERNANT LA RÉORGANISATION DES REPRÉSENTATIONS DE LA RÉPUBLIQUES AU CCCC

07 Septembre 2022
article image

Le 7 septembre, une réunion d'information a eu lieu à l'occasion de la transformation des bureaux de représentation opérant dans LDNR au CCCC en bureaux de représentation des Républiques au Centre conjoint de contrôle et de coordination des questions liées aux crimes de guerre en Ukraine, et la consolidation juridique de la fonctionnalité concernée.

L'événement a été suivi par le Ministre des affaires étrangères de la RPD Natalia Nikonorova, chef adjoint du bureau de représentation de la RPD au CCCC Natalia Shutkina, chef et chef adjoint du bureau de représentation de la RPL au CCCC, le colonel Mikhail Filiponenko et Roman Ivanov, ainsi que le réalisateur de documentaires français, l'ancien soldat français Adrian Bocquet.

Les principales thèses du discours du Ministre des affaires étrangères de la RPD Natalia Nikonorova:

- le Règlement des Bureaux de Représentation énonce une série de questions qu'ils ont effectivement traitées depuis le début de la SMO et continueront de le faire à un nouveau niveau de compétences et de tâches ;
- dans les réalités de l'intense agression armée de l'Ukraine contre la population civile du Donbass parrainée par le collectif Occident, les équipes des Bureaux de Représentation des Républiques ont poursuivi leur travail de fixation, de documentation et de publication des conséquences de l'agression armée de Kiev;
- les crimes contre l'humanité, comme les crimes de guerre, sont imprescriptibles, ce qui signifie que traduire les auteurs en justice ne perdra pas de sa pertinence ;
- nous ferons de notre mieux pour veiller à ce que chaque atrocité du régime ukrainien sur la terre du Donbass soit enregistrée et fasse l'objet d'une enquête ;
- en ce qui concerne la Commission spéciale pour l'enregistrement et la collecte des preuves des crimes du gouvernement ukrainien dans le Donbass, je tiens à souligner qu'en 6 ans de travail, nous avons collecté plus de 35 000 preuves des crimes des autorités ukrainiennes dans le Donbass par catégorie : civils morts (1135 enregistrements), civils blessés (4342 enregistrements), enfants morts (127 entrées), enfants blessés (483 entrées), citoyens capturés et détenus illégalement par la partie ukrainienne (86 entrées), destruction de bâtiments résidentiels et d'infrastructures (28987 entrées);
- nous sommes pleinement conscients de l'ampleur de la documentation des crimes de guerre en Ukraine, et l'intensité monstrueuse des bombardements aujourd'hui témoigne de la nécessité d'accroître les efforts pour enregistrer les faits des crimes de guerre, d'impliquer des spécialistes et des experts de profil dans ce processus ;
- c'est à cette fin que les dirigeants des Républiques ont décidé de transformer le CCCC et d'attribuer une fonctionnalité mise à jour aux bureaux de représentation, ainsi que de transférer la base de données disponible à la Commission spéciale pour sa formation et son administration ultérieures.

Natalia Nikonorova a également appelé les représentants des territoires libérés du régime de Kyiv à rejoindre la cause commune et importante de documenter les crimes de guerre des autorités ukrainiennes :

« Ouvrez vos bureaux de représentation au CCCC et commencez à recueillir des preuves des atrocités du régime ukrainien sur vos territoires. Pour notre part, mes collègues et moi-même sommes prêts à apporter tout le soutien et l'assistance nécessaires dans ce sens. Nous envoyons toutes les données collectées par le CCCC au Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, aux agences des affaires étrangères d'autres pays, aux organisations, comités et institutions internationales.

A la fin de son allocution, le Ministre a remercié les journalistes étrangers, en particulier le citoyen français Andrian Bocquet, d'être venus en République pour voir de leurs propres yeux comment le Donbass vit sous le pilonnage des militants ukrainiens, et a également exprimé son respect et son admiration pour la haute professionnalisme et dévouement du personnel des Républiques des Bureaux de Représentation dans leur service tendu, responsable et dangereux.