Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE POLITIQUE (10 juin)

10 Juin 2020
article image

Le cycle de négociations d’aujourd’hui sur la mise en œuvre du bloc politique du paquet de mesures n’a pas permis de réaliser des progrès significatifs - Kiev ne fait que compliquer davantage le cours déjà assez compliqué d’un règlement pacifique.
«Nous ne pouvons que féliciter que la partie ukrainienne ait décidé de mettre en œuvre de facto l'idée de consultations avec les membres du public (Conseil consultatif), dont la décision a été inscrite dans le protocole à la suite de la réunion du Groupe de contact du 11 mars, signée par les Plénipotentiaires d'Ukraine, des Républiques et des intermédiaires représentés par OSCE et la Fédération de Russie. Cela pourrait être le début d'un dialogue public direct entre les deux parties au conflit. Cependant, le statut actuel des personnes attirées par Kiev, leur réputation et leur capacité à représenter de manière réaliste et honnête les intérêts de toute société soulèvent de sérieux doutes, de sorte que leur implication dans les négociations sur le site de Minsk a provoqué un effet négatif même parmi le public ukrainien. Nous pensons que ces personnes devraient être choisies au cours de discussions publiques et d'un dialogue direct, et en même temps représenter de manière globale la société et ses divers groupes et catégories sociales. Les personnes qui ont assisté à la réunion aujourd'hui ont été désignées comme «membres de la délégation ukrainienne pour conseiller les représentants ukrainiens», a déclaré Natalia Nikonorova.
En ce qui concerne les travaux dans le cadre de l'agenda politique approuvé, il convient de noter que l'Ukraine a soumis à l'examen du Groupe de contact sa réaction au document que nous avions proposé lors de la dernière réunion du 27 mai.
«Nous avons reçu le premier document dans l'histoire des travaux d'un groupe politique - la réaction des représentants de l'Ukraine à notre proposition de loi sur les amendements à la loi sur le statut spécial du Donbass. Nous nous sommes déjà familiarisés avec ce projet et avons envoyé nos commentaires en réponse. Néanmoins, ce document envoyé par Kiev a peu de points communs avec les dispositions qui doivent vraiment être incluses dans la loi sur le statut spécial du Donbass. Il s'agit, en fait, d'un document formel, qui ne concerne que l'insertion mécanique dans l'un des articles de cette loi du texte de la formule Steinmeier, sans aucune correction et résultant de modifications apportées aux autres articles de la loi. 
Dans le même temps, nous rappelons une fois de plus qu'en plus d'amender la loi sur le statut spécial sur la procédure de son entrée en vigueur, il est nécessaire d'élaborer et de coordonner au sein du Groupe de contact le complexe des aspects juridiques du statut spécial du Donbass, y compris sa consolidation permanente dans la Constitution, car il enregistré dans le Paquet de mesures et dans le communiqué suite à la réunion des chefs de pays de «Quatuor de Normandie», a ajouté Natalia Nikonorova.