Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE POLITIQUE (11 Novembre)

11 Novembre 2020
article image

La principale question des négociations d'aujourd'hui du Groupe de contact sur les aspects politiques du règlement était le projet de carte de route et la nécessité de le mettre en conformité avec le Complexe de mesures. 
«Malheureusement, la partie ukrainienne, dans son projet de plan d’action, soumis en réponse à notre proposition, a complètement déformé l’essence de cette initiative. Le projet de carte de route que nous avons proposé visait à clarifier un certain nombre de points du paquet de mesures et était également censé débloquer la poursuite du processus de négociation. Il couvre tous les domaines et questions de négociation, y compris l'ordre et la nature des amendements à la Constitution, avec des délais clairs pour la mise en œuvre de toutes les étapes du règlement politique.
Le projet présenté par la partie ukrainienne est non seulement contradictoire sur le plan interne, mais contredit aussi directement les accords de Minsk sur un certain nombre de points. Il ressort clairement du contenu du projet qu'il n'a pas pour objectif de résoudre pacifiquement le conflit, mais au contraire, implique une prise armée progressive des territoires des Républiques. Nous sommes invités à désarmer, à signer une capitulation, à laisser entrer les forces de sécurité ukrainiennes, puis peut-être à tenir des élections sans loi permanente sur le statut spécial, sans modification de la Constitution ukrainienne et sans règlement politique. Et le développement même du plan ukrainien ne poursuit clairement qu'un seul objectif, indiqué dans leur clause 7 - «convoquer un sommet au format Normand».
Après des remarques et des questions répétées de notre part, Kravtchouk a néanmoins reconnu la nécessité de mettre le plan final global convenu par la DPR, la LPR et l'Ukraine en conformité avec les accords de Minsk. Nous attendons également avec intérêt de recevoir de la partie ukrainienne des commentaires écrits détaillés sur notre projet de Carte de route d'ici la prochaine réunion, ainsi que de commencer à travailler efficacement sur l'accord sur le document final », a déclaré Natalia Nikonorova.
Ce plan doit être approuvé par la Verkhovna Rada, qui confirmera en même temps l'adhésion de Kiev aux accords de Minsk et dotera enfin la délégation ukrainienne de véritables pouvoirs pour un règlement politique du conflit. Le Plénipotentiaire du DPR s'est dit convaincu qu'une carte de route unique permettrait de planifier et de saturer essentiellement le travail de tous les groupes de profil pour réaliser de réels progrès dans le processus de négociation.