Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE POLITIQUE (14 mai)

14 Mai 2020
article image

Le prochain cycle de négociations sur le bloc politique du Paquet de mesures, auquel le nouveau représentant de Kiev a participé, n'a pas abouti à des résultats significatifs.
Kiev s’était auparavant engagée à envoyer ses propositions écrites au groupe politique sur l’intégration de la formule de Steinmeier dans la législation ukrainienne, en fait - un projet de loi. Néanmoins, bien que la partie ukrainienne n'ait pas encore soumis au Groupe de contact un projet d'acte normatif unique, et les représentants de Kiev ont refusé de répondre à la question directe sur la possibilité et le calendrier de leur soumission.
«Malgré la campagne de PR à grande échelle que les autorités ukrainiennes ont lancée dans leurs médias au sujet de l'efficacité de leur décision de remplacer et d'élargir partiellement la délégation des négociateurs au format de Minsk, cela n'a abouti à aucun progrès. Et cela est absolument attendu - Kiev a remplacé plusieurs fois ses représentants auparavant, mais cela ne fait qu'entraver des négociations productives. Dans les conditions du refus de la partie ukrainienne de fournir ses positions écrites, ils doivent communiquer avec de nouveaux représentants essentiellement à partir de zéro, reprendre la parole et discuter des discussions qui ont déjà eu lieu », a déclaré le Plenipotentiaire de DPR. 
Kiev ne manifeste pas non plus la volonté de progresser sur la question de la coordination du règlement de travail du Contact et des groupes de travail. Le débat sur ce point de l'ordre du jour est en cours, mais la délégation ukrainienne propose des idées qui contredisent les accords de Minsk.
"En conséquence, le temps de négociation n'est pas consacré à des activités constructives, mais à prouver aux représentants de l'Ukraine pourquoi leur proposition n'est pas acceptable", a déclaré Natalya Nikonorova
Le Plénipotentiaire du DPR a une fois de plus appelé la partie ukrainienne à entamer des travaux de fond et à conduire à de réels progrès dans les actions politiques, à savoir, fournir, examiner et approuver, dans le cadre du Groupe de contact, des projets d'actes normatifs définissant et fixant par voie législative l'ensemble des aspects du statut spécial du Donbass et , en particulier, sa consolidation dans la Constitution.