Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE DE POLITIQUE (17 février)

17 Février 2021
article image

Le cycle de négociations d'aujourd'hui du Groupe de contact sur les questions politiques a confirmé une fois de plus le refus absolu de Kiev de mener des travaux constructifs sur la plate-forme de Minsk.

"Au lieu de se lancer dans des activités fructueuses visant à convenir de la carte de route pour la mise en œuvre du paquet de mesures, l'Ukraine passe du temps de négociation sur des discussions sur des sujets qui ne sont absolument pas liés à l'ordre du jour approuvé", a déclaré le Plénipotentiaire du DPR.

Néanmoins, malgré l'extrême complexité du processus de négociation de Minsk, Natalia Nikonorova a attiré l'attention sur le fait que les Républiques restent attachées au paquet de mesures et aux autres documents du paquet de Minsk et ont l'intention de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour faire aboutir le processus de négociation de stagnation.

«Étant donné qu’au moment où les négociations du Groupe de contact sont effectivement bloquées en raison de la position de Kiev, nous avons décidé d’initier une conférence scientifique et pratique international « La mise en œuvre des accords de Minsk sur le règlement du conflit au Donbass». Un tel événement, qui peut se tenir à Minsk pour la commodité de tous les participants, deviendrait une opportunité réelle et objectivement nécessaire pour une discussion ouverte sur la mise en œuvre pratique des accords de Minsk, et pas seulement sur deux parties au conflit, Kiev et Donbass. , seront invités à y participer et des médiateurs représentés par l'OSCE et les pays garants, ainsi que des représentants des etats membres de l'ONU. Nous recevons déjà des signaux d’intérêt de la part d’experts et de représentants du public des pays européens.

Cependant, cette idée, comme de nombreuses autres propositions des Républiques, n’a pas été soutenue par les représentants de l’Ukraine, bien qu’aucun contre-argument intelligible et constructif n’ait été exprimé. Dans le même temps, nous sommes reconnaissants aux médiateurs de la Fédération de Russie, qui ont évalué positivement notre initiative et ont exprimé leur disponibilité à aider à la tenue de cette conférence.

Nous sommes obligés de constater que la situation qui s’est développée sur le site de Minsk suscite des prévisions de plus en plus pessimistes quant aux perspectives d’un règlement pacifique au Donbass. Toutes nos propositions visant à débloquer les négociations se heurtent littéralement à un rejet catégorique de la part de l’Ukraine. Dans le même temps Kiev n'offre rien d'autre qu'un nombre accru de bombardements de notre territoire, l'élaboration de projets de loi qui nous frappent en droits, une rhétorique agressive dans les médias et un sabotage pur et simple du travail productif dans les négociations de paix.

Et bien que les autorités ukrainiennes aiment beaucoup parler sur toutes les plateformes internationales possibles de leur adhésion présumée aux accords de Minsk, leur comportement dans la pratique est diamétralement en contradiction avec leurs paroles et témoigne en fait de l'évidence: Kiev ne va pas mettre en œuvre consciencieusement le plan de règlement de la paix », a déclaré le Plénipotentiaire de DPR