Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

RÉSULTATS DE LA RÉUNION DU GROUPE POLITIQUE (27 MAI)

27 Mai 2020
article image

Pendant la réunion d'aujourd'hui du groupe politique, la partie ukrainienne a de nouveau saboté la discussion des questions à l'ordre du jour.
«Malgré le changement de négociateurs d'Ukraine en groupe politique, nous continuons d'entendre les mêmes tentatives de déformer l'essence de Complexe de mesures et, en particulier, le mécanisme de règlement politique qui y est prévu. Plus activement, la partie ukrainienne essaie de faire avancer l'idée que la base de la partie politique des accords de Minsk est la tenue d'élections locales. Cela contredit fondamentalement non seulement l'essence même du Complexe de mesures, mais aussi les causes du conflit dans le Donbass. Le principal objectif de la partie politique des accords de Minsk est de consolider sur une base législative le statut spécial du Donbass, dont tous les aspects juridiques devraient être convenus avec les représentants des Républiques », a déclaré Natalia Nikonorova.
Rappelons qu'avant de commencer à parler des élections, Kiev doit soumettre au Groupe de contact pour approbation un certain nombre de projets d'actes normatifs, y compris la loi sur le statut spécial du Donbass avec le texte de la formule Steinmeier qui y est mis en œuvre et d'autres amendements nécessaires, ainsi que les projets d'amendements à la Constitution, quel statut spécial sera fixé de manière continue. Jusqu'à présent, la partie ukrainienne n'a soumis aucun projet d'acte réglementaire ni même une liste générale de ces actes pour approbation par le Groupe de contact.
«Afin d'intensifier les travaux sur la mise en œuvre du bloc politique du paquet de mesures, les Républiques a de nouveau transmis aux représentants de l'Ukraine leur vision de la loi modifiant la loi sur le statut spécial du Donbass. Néanmoins, Kiev n'a pas encore trouvé le temps de lire ce document et de faire ses commentaires, affirmant qu'il n'est pas nécessaire de coordonner la loi, mais uniquement la mise en œuvre de la formule Steinmeier. Les représentants de l'Ukraine ont promis d'exprimer leur position seulement après que les Républiques les ait invités à relire le communiqué à la suite de la réunion des dirigeants des quatre «Pays de Normandie », qui indique clairement la nécessité de coordonner avec les représentants des Républiques tous les aspects juridiques du statut spécial du Donbass. Cependant, nous insistons sur la provision de positions écrites par Kiev. Il est temps de passer d'un échange de vues à la mise en œuvre concrète à la fois de la partie politique du Complexe de mesures et de la mise en œuvre pratique des instructions qui ont été données au «Format Normand », a déclaré le Plénipotentiaire du DPR.