Ministère des Affaires Etrangères
de la République Populaire de Donetsk

REFUS CATÉGORIQUE DE L'UKRAINE DE TRAVAIL CONSTRUCTIF SUR LA VOIE POLITIQUE

13 Avril 2021
article image

Kiev a de nouveau contrarié le débat sur les questions inscrites à l'ordre du jour politique, invoquant son refus d'engager un dialogue avec l'une de nos representants du public dans le cadre d'une présumée affaire pénale, qui est de nature purement politique. Cependant, du côté ukrainien, il y a une personne accusée d'espionnage par les forces de l'ordre de la République Populaire de Donetsk.

Ainsi, contre Kazansky Denis Viktorovich, une action pénale a été ouverte en vertu de l'art. 321 du Code pénal du DPR «Espionnage». Par conséquent, nous ne pouvons pas permettre la présence de ce citoyen à la réunion du groupe de profil à un moment où notre représentant du public est constamment attaqué par Kiev, et la réunion du groupe politique est complètement sabotée.

Compte tenu de cela, nous avons exprimé trois options pour sortir de cette situation:

- les deux parties ignoreront toutes les procédures judiciaires, décisions et articles afin de travailler de manière constructive et efficace à la table des négociations. En même temps, des représentants du public des deux côtés seront présents à la réunion;

- dans l'ordre inverse, les parties excluent deux représentants du public: Denis Kazansky et Maya Pirogova;

- les deux parties continueront à travailler sous la forme de représentants exclusivement officiels des parties, sans impliquer le public et les experts, conformément à de nombreuses années de pratique de travail.

Néanmoins, Kiev a rejeté toutes nos propositions sans un seul argument intelligible. Les excuses étaient des déclarations absurdes selon lesquelles les conflits internes ne peuvent être résolus qu'avec des etats internationalement reconnus, ce qui ne correspond ni à la pratique mondiale de la résolution des conflits ni au bon sens élémentaire.

Il y a des soupçons raisonnables que l'Ukraine ne vise tout simplement pas à un règlement politique global du conflit conformément aux accords de Minsk.

Natalia Mikhailova,

Représentant du DPR au sein du groupe politique